Terroir

D’après Max Derruau, La Grande Limagne auvergnate et bourbonnaise, 1949.

« Un territoire cultivé

se distinguant de ses voisins par des caractères particuliers

d’ordre physique

ou d’ordre humain :

un relief particulier,

un micro-climat, ou si l’on préfère un climat local,

un sol,

un dessin parcellaire,

et une utilisation culturale. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s